La fréquence : l'insatisfaction en partage
Pour 63 % des hommes, la fréquence sexuelle est insatisfaisante. Ça n'a rien à voir avec la partenaire. Sans parler de normalité, l'enquête met à jour que la fréquence est perçue comme insuffisante, qu'elle soit de l'ordre d'une fois par mois, ou bien de quatre ou encore d'une fois par jour. Il semblerait que la notion de "manque" soit toujours plus ou moins au rendez-vous, en regard avec la fréquence masturbatoire, plus élevée. Les hommes revendiqueraient en fait le besoin d'une décharge physique et émotionnelle. Un champ que ne remplit pas la masturbation.

Lire la suite